REPARATION : Un benchmark international du secteur de la réparation

Un benchmark international du secteur de la réparation

La France semble être l’un des pays les plus actifs sur le sujet de la réparation. Selon cette étude, elle est considérée par les acteurs des autres pays interrogés comme en avance en terme de connaissance, d’études, et d’initiatives développées. Cependant, les 10 autres pays étudiés regorgent de bonnes idées.

Parmi les initiatives intéressantes identifiées, on peut lister notamment :

  • la mise en place d’une fédération de la réparation (comme aux Pays-Bas) ;
  • la mise à disposition systématique des pièces détachées et des informations nécessaires (comme le mentionne le projet de loi déposé dans certains Etats des Etats-Unis) ;
  • la réalisation d’un affichage de la réparabilité des produits (comme en Autriche) ;
  • l’instauration d’une journée internationale de la réparation (mise en place au Royaume Uni) ;
  • la mise en place de mesures fiscales permettant de réduire le coût de la réparation (comme en Suède ou dans la ville de Graz en Autriche) ;
  • ou encore la réinitialisation de la garantie lorsque le produit est réparé ou remplacé sous garantie (c’est le cas en Autriche).

Pour en savoir plus, accédez à l’étude ADEME en suivant ce lien.

 

Demain, l’affichage d’un indice sur la réparabilité des produits

La Feuille de route Economie circulaire du Gouvernement prévoit la mise en place d’un affichage obligatoire pour les équipements électriques, électroniques d’une information simple sur leur réparabilité à partir du 1er janvier 2020. Suite à la réunion de lancement qui a eu lieu fin juin, des travaux sont à venir !

» Toutes les actualités

Ademe Auvergne Rhone alpes