201905modecom

MODECOM 2017 : l’ADEME publie les premiers résultats

Après 6 ans de travail, la 3e campagne nationale de caractérisation des déchets ménagers et assimilés s’achève et l’ADEME publie ainsi les premiers résultats sur les ordures ménagères résiduelles (OMR). A l’aune de la publication de la loi Économie circulaire, cette étude permet de mesurer une décennie de politique environnementale en matière de gestion des déchets et donne les clés pour atteindre les prochains objectifs de la Loi de Transition Énergétique pour la Croissance Verte. L’étude révèle que les déchets résiduels collectés sont majoritairement constitués de putrescibles, de textiles sanitaires et de plastiques.

Chiffres clés 

  • Le gaspillage alimentaire c’est 10% des OMR
  • Si la part de déchets putrescibles dans la poubelle a nettement diminué depuis 10 ans, ceux-ci représentent toujours plus du quart du gisement. Si on y ajoute les papiers souillés, c’est même plus du tiers des OMR qui pourraient faire l’objet d’une valorisation organique.
  • 40% des OMR constituent des flux ciblés par les filières REP existantes, et notamment par les emballages et papiers (35% des OMR !).
  • La part des déchets des ménages dans les OMR est restée similaire à celle de 2007 représentant toujours 80% du gisement collecté. Les « assimilés » constituent donc 20% du gisement. Leurs compositions globales ne diffèrent pas entre-elles.

Plus d’infos

» Toutes les actualités

Ademe Auvergne Rhone alpes