logo-ademe-L

L’ADEME publie son Avis sur l’avenir du traitement des Ordures ménagères résiduelles (OMR)

Au moment où la loi pour la Nouvelle organisation territoriale de la République engage les conseils régionaux dans un nouvel exercice de planification régionale pour la prévention et la gestion de l’ensemble des déchets, l’ADEME publie son Avis sur le devenir des installations de traitement des OMR.

Les OMR, aussi appelées « poubelle grise », sont les déchets qui restent après les collectes sélectives. Selon l’ADEME, si l’évolution des comportements et l’amélioration des moyens de collecte à la source devraient permettre de réduire significativement la quantité d’OMR d’ici à 2025, elle souligne que cette réduction doit également s’accompagner d’un effort mutualisé des collectivités pour optimiser les unités de traitement existantes en privilégiant la valorisation énergétique des déchets.

Cependant, en cas d’absence d’installation d’incinération avec valorisation énergétique, l’ADEME ne recommande pas la création d’unités de prétraitement sur OMR mais recommande d’accompagner en priorité une structuration de la filière émergente de préparation et de production d’énergie à partir de déchets non dangereux non recyclables.

Retrouver toutes les recommandations de l’ADEME dans son avis sur l’avenir du traitement des ordures ménagères

» Toutes les actualités

Ademe Auvergne Rhone alpes Les déchets ménagers dans  l'Ain Les déchets ménagers en Isère Les déchets ménagers dans la Métropole de Lyon