201707foyertemoinzerodechets

FOYERS TEMOINS – Bien vivre en « zéro déchet »

Avec plus de 450 kg de déchets produits par an et par personne, dont 277 kg d’ordures ménagères, une démarche de réduction et d’évitement des déchets apparaît essentielle. Cela nous invite à repenser les modes de production et de distribution, mais aussi les modes de consommation des ménages : refuser l’inutile, substituer le jetable par du réutilisable, faire soi-même, réutiliser, réparer, etc. sont autant de pratiques parfois très simples et déjà bien connues mais qui se confrontent à l’idée que ces changements seraient des contraintes et aboutiraient à une perte de confort ou de qualité de vie.

En suivant 12 foyers très avancés dans une démarche « zéro-déchet » (produisant en moyenne seulement 67 kg/hab/an) et sélectionnés pour leur « haut niveau de bonheur » mesuré à travers l’Indice Trimestriel du Bonheur des Français, cette étude vise à montrer qu’un changement progressif de ses pratiques vers une plus grande sobriété est tout à fait compatible avec un niveau de bonheur élevé.

Une fiche introductive redonne la méthodologie et les principales conclusions : on y apprend que le « zéro déchet » concerne des profils très différents (du célibataire au couple avec enfants, du rural au citadin, etc.), que c’est ludique, que ça ne coûte pas plus cher et que c’est synonyme d’épanouissement !

Si vous n’êtes pas encore convaincu, vous pouvez télécharger, depuis la médiathèque ADEME, le rapport complet et la synthèse de cette étude qui réconcilie consommation de ressources et production de déchets réduites, et bien-être et qualité de vie !

 

Rapport ADEME, Florian Cezard (eQuiNeo), Marie Mourad, Steve Joncoux. 2017. Bien-vivre en « Zéro déchet ». Synthèse – 16 pages

Brève rédigée avec Antoine VERNIER (ADEME), coordinateur technique de l’étude

Direction Economie Circulaire et Déchets – Service Consommation et Prévention

 

» Toutes les actualités

Ademe Auvergne Rhone alpes Les déchets ménagers dans  l'Ain Les déchets ménagers en Isère Les déchets ménagers dans la Métropole de Lyon