cr-aura

Déchets et économie circulaire en AURA

La Région Auvergne-Rhône-Alpes produit 7,2 MT de déchets par an (auquel il faut ajouter 17,7 MT de déchets inertes issus du BTP), dont 53 % de déchets ménagers et assimilés et 43 % de déchets d’entreprises. Même si la majeure partie fait l’objet d’une valorisation matière (54 %) ou énergétique (22 %), 24 % des déchets sont enfouis, sans aucune valorisation. De plus, le gisement de déchets continue à augmenter chaque année, du fait de la croissance économique et démographique (+5 % entre 2010 et 2015).
Le développement de l’économie circulaire est un enjeu majeur pour la Région en termes d’innovation, de développement économique et de valorisation des ressources locales.
En Auvergne-Rhône-Alpes, les enjeux de l’économie circulaire sont prédominants dans le secteur du BTP qui est de loin le plus gros producteur de déchets.
L’objectif national est de créer 400 000 emplois supplémentaires dans l’économie circulaire, soit pour la région Auvergne-Rhône-Alpes + 30 000 emplois.

Ambition
ÊTRE LA 1ÈRE RÉGION DE FRANCE QUI ENFOUIT LE MOINS SES DÉCHETS GRÂCE À UN TAUX DE VALORISATION MATIÈRE PORTÉ DE 54 %
À 75 % ET UN TAUX D’ENFOUISSEMENT DIMINUÉ DE 24 % À 10 %.

ÊTRE LA 1ÈRE RÉGION DE L’ÉCONOMIE CIRCULAIRE.

Le Conseil Régional d’AURA publie une synthèse du PRPGD à l’occasion de Pollutec : aura-livret-leconomie-circulaire

» Toutes les actualités

Ademe Auvergne Rhone alpes